Revue de presse – Préservation du prieuré clunisien au Pouzin – 07-2022

"Une volonté commune de préserver le patrimoine"

Suite au rachat de la carrière du Pouzin début 2021, notre entreprise familiale Delmonico Dorel a peu à peu découvert l’histoire du site et de sa richesse patrimonial, avec l’existence d’un prieuré clunisien, le Couvent des Chèvres.  

Un accord a été trouvé avec l’association Avenir du Prieuré Clunisien, exprimé lors de la réunion qui s’est tenue le 27 juin avec des élus, des membres de l’association, et nos responsables : Florent Dorel, Directeur d’exploitation et Hadrien Descormes, Responsable foncier. « Une rencontre enrichissante autour du partage et de la volonté commune de préserver le Prieuré de Rompon qui fait partie intégrante du patrimoine local », explique Florent Dorel.

« Il semble bien que le couvent des chèvres ait un nouvel avenir qui s’ouvre à lui » déclare C. Voros, le Directeur de la Fédération des sites clunisiens.

Prochaine étape : une rencontre technique en septembre 2022, en vue de la signature de la convention en 2023.

delmonico dorel prieure clunisien le pouzin

Téléchargez l’article de L’Hebdo Ardèche en pdf : Revue de presse Le Pouzin Hebdo Ardeche juillet 2022

Biodiversité : plantation de Nigelle de France sur le site d’Eurre

En collaboration avec la Communauté de communes du Val de Drôme, une action volontaire

Créer la 2ème station sur le secteur de la vallée de la Drôme de la Nigelle de France, cette plante protégée et menacée, c’est ce que nous avons lancé avec la Réserve Naturelle des Ramières du Val de Drôme. Une plantation volontaire sur notre site de la carrière d’Eurre.

Mars 2022 : Préparation de la future plantation

Vive la biodiversité ! Nous avons participé à la réalisation de la future plantation (environ 60m²) de la Nigelle de France (Nigella Gallica) sur le site d’Eurre,  avec la participation de la Communauté de communes du val de Drôme, qui gère la Réserve des Ramières. C’est une plante rare, protégée et menacée (statut Vulnérable en France par l’UICN), et qui accompagne généralement les cultures de céréales (blé et autres).

Outre la Nigelle de France, nous avons semé en même temps d’autres plantes messicoles : Tulipes sauvages, Ornithogale et coquelicots.

Cette plantation spécifique, visant à protéger la biodiversité, a été lancée sur le site DELMONICO DOREL CARRIERES d’Eurre, en collaboration avec la Communauté de communes du Val de Drôme, qui gère la Réserve Naturelle des Ramières. Nous avons une convention de suivi écologique du site avec ce partenaire.

Cette action, totalement volontaire de la part de notre entreprise familiale (hors contraintes règlementaires), a pour but de créer la 2ème station de cette plante sur le secteur de la vallée de la Drôme.

… Nous sommes impatients de voir le résultat cet été !  

La préservation de la biodiversité fait partie de l’axe éco-responsabilité d’Ambition 4D, « Delmonico Dorel Développement Durable ».

En savoir plus sur notre partenaire Gare des Ramières, Maison de la réserve naturelle nationale : visitez leur site

Revue de presse – Carrière des Gottes mars 2022

Les media parlent de Delmonico Dorel et de la carrière des Gottes, à St Julien et Colombier

L’entreprise familiale Delmonico Dorel avait souhaité, dans le respect de la loi, rester silencieuse jusqu’au jugement du Tribunal Administratif de Lyon. L’autorisation de prolongation de l’exploitation de la carrière des Gottes à Saint-Julien Molin Molette / Colombier, accordée en janvier 2020 par la Préfecture de la Loire, avait fait l’objet d’un recours par différents opposants à la carrière. Le jugement rendu le mardi 1er mars 2022 par le Tribunal Administratif de Lyon, saisi dans le cadre de ce recours, a annulé l’arrêté préfectoral de janvier 2020. L’entreprise a finalement obtenu une autorisation provisoire. Revue de presse.

Revue de presse (du plus récent au plus ancien)

26 mars : article dans le Dauphiné Libéré : télécharger l’article : 2022 03 26 ARTICLE LE DAUPHINE ST JULIEN MM

25 mars :  télécharger  l’article : 2022 03 25 ARTICLE LE PROGRES ST JULIEN MM 

 23 mars : Obtention d’une autorisation provisoire : Lire l’article de l’Essor

22 mars : Lire l’article de l’impartial de la Drôme : 

Extrait : « Une pénurie de plus qui impacte l’économie circulaire.. Dans un contexte mondial de pénurie de matériaux de chantier, cette décision paraît d’autant plus incompréhensible. « Notre activité ne connaît pas de pénurie, ni de flambée des prix. De plus, c’est une activité de proximité. 80% de notre production de carrière est consommée dans un rayon de 25 km ».

17 mars 2022 : Lire l’article de l’Essor : attente d’une autorisation provisoire

10 mars 2022 : mobilisation sur la carrière des Gottes :

Lire l’article sur France Bleu

Voir en ligne Article du Progrès Loire

9 mars : suite à notre conférence de presse du 8 mars :

 Extrait : « …aujourd’hui on ne fait pas du Made in France, on fait du Made in local, 80% de ce que l’on produit c’est fourni dans un rayon de 25km, et derrière nous il y a toute une activité, c’est la filière du BTP, c’est le monde agricole, chaque citoyen consomme 20kg de granulats par jour sans s’en rendre compte, c’est vraiment une matière première essentielle« . Dominique DOREL, Président de Delmonico Dorel. » (…) Et comme l’appel n’est pas suspensif, et que son traitement risque de prendre du temps, ils ont déposé à la Préfecture de la Loire, une demande d’autorisation temporaire d’exploiter la carrière. « 

  • Interview de Joachim Boitard, Directeur DD Carrières : Sollicité par TL7, Télévision Loire 7 , il explique la situation suite à l’arrêt soudain de la carrière des Gottes (à partir de la minute 3’57). TL7 JT du 9 mars : https://www.tl7.fr/replay/le-jt_1.html
  • Article dans LE PROGRES LOIRE – Extrait : « Après avoir annoncé faire appel, le groupe a déposé, ce lundi, un dossier dans le but d’obtenir une autorisation d’exploitation temporaire de la Préfecture de la Loire »
  • Article dans Le Réveil du Vivarais » – Extrait : « L’association « Travailler et vivre ensemble à St Julien » et le Maire de la commune de Colombier ont décidé de manifester jeudi pour soutenir le maintien de l’activité de la carrière des Gottes (qui est sur les communes de St julien Molin Molette et Colombier). »
  •   

Chantier autoroute A7 : savez-vous que vous roulez sur nos roches ?

Des matériaux locaux fournis et transportés par Delmonico Dorel pour les autoroutes

Le chantier de l’autoroute A7, tronçon de 10 kms entre Portes-lès-Valence et Loriol-sur-Drôme, est une belle illustration de notre métier : contribuer à l’aménagement du territoire en proposant des matériaux locaux et une logistique intégrée. 

septembre-octobre 2021 : chantier sur l'A7

En effet, entre septembre et octobre, DELMONICO DOREL CARRIERES a livré, en provenance de notre carrière de St Julien-Molin-Molette, la totalité des granulats de roche massive nécessaire à ce chantier. 

Ces gravillons sont destinés à ce que l’on appelle la « couche de roulement », c’est-à-dire la couche supérieure de l’autoroute sur laquelle roulent directement les véhicules. Pourquoi ? Parce que la couche de roulement nécessite des matériaux durs et résistants, et la roche de St Julien présente cette qualité indispensable. 

Extraction sur St Julien, lavage à Sablons, et livraison sur le poste d’enrobé à Bourg-les-Valence par les camions de DELMONICO DOREL TRANSPORT : notre offre intégrée a obtenu la pleine satisfaction de notre client, TRABET. 

En 2021, nous avons également approvisionné, en couche de roulement, d’autres chantiers routiers tels que l’A48, la déviation de St Rambert d’Albon et d’autres nationales de la Drôme. Sur tous ces tronçons, vous roulerez donc sur nos roches ! 

Des bouchons pour les Ailes de mon cœur : nous collectons aujourd’hui sur 32 sites !

Des bouchons pour financer des associations, via les Ailes de mon coeur

En janvier 2021 un partenariat a été établi avec Les ailes de mon cœur, association qui soutien des enfants malades et/ou handicapés de la région en collectant et revendant différents types de bouchons (bouchons plastiques, bouchons en liège, bouchons de vin synthétiques et capsules de bières). Le point à l’automne, et revue de presse sur les derniers articles parus

Bilan de notre collecte à l'automne 2021

Voici un rapide bilan à l’automne 2021 : Nous en sommes à plus de 30 bacs à bouchons pour la récolte :

  • + de 20 bacs à bouchons ont été installés sur nos différents sites pour la récolte,
  • Environ 2m3 ont été récoltés grâce à votre implication, puis stockés dans des big-bags sur notre site d’Andancette.
  • Ce sont les conducteurs de Delmonico Dorel Transport qui rassemblent les bouchons à Andancette, pour les remettre ensuite à l’association Les ailes de mon cœur.
  • Nous avons fait des émules, avec une dizaine de sites partenaires, à qui nous avons fourni des bacs à bouchons. Il s’agit par exemple de la Mairie et les trois écoles du Teil, de Villeneuve de Berg et de son école .

A la suite de cela, nous proposons de l’ouvrir aux autres mairies et écoles à proximité des sites où nous sommes présents.

Les bénéfices de ces collectes permettent de verser des financements aux projets suivants : 

  • ·Le Handi Sport en Drome Ardèche
  • Association Vaincre la Mucoviscidose
  • Association la puce à l’oreille (cours de musique adaptés aux enfants en situations de handicap)
  • Un autre regard pour Lilian (soutient d’un enfant de Pierrelatte atteint d’hypotonie axiale)
  • Association la coccinelle selon Malcom (soutient d’un enfant de St Peray atteint de NF1)
  • Association Recherche sur la Polyarthrite
  • Association Danse ta vie (cours de danse adaptés aux personnes en situation de handicap)

Ci-dessous, 2 articles de presse dans La Tribune, dans les pages locales, et la carte des implantations des bacs à bouchons.+

Inauguration de la carrière du Pouzin le 2 juillet 2021

Une inauguration officielle de la carrière du Pouzin, rachetée en janvier 2021 à Lafarge Holcim

Le 1er janvier 2021, le groupe familial Delmonico Dorel a acquis 4 sites auprès de la Société Lafarge Holcim : le négoce de granulats de Privas, et les 3 carrières du Pouzin, de Châteauneuf sur Isère et d’Eurre, qui sont venues renforcer la présence de l’entreprise sur la Vallée du Rhône et en Auvergne Rhône-Alpes.

L’inauguration du 2 juillet, qui a eu lieu sur la carrière du Pouzin, était l’occasion de réunir environ 150 personnes en toute convivialité : les collaborateurs, les clients et les autres parties prenantes : élus, voisins, et associations partenaires. 

L’approche Delmonico Dorel Carrières : variété de matériaux, proximité et logistique intégrée

« La carrière, c’est le métier historique du groupe, précise Joachim Boitard, Directeur de DD Carrières. L’intérêt d’avoir des carrières différentes, c’est d’avoir des matériaux différents, sables et granulats. »

Outre 4 nouveaux sites parmi la trentaine de sites que compte désormais le groupe familial, ce sont 12 collaborateurs qui intègrent les équipes Delmonico Dorel, qui compte environ 300 personnes. 

La carrière du Pouzin a commencé à être exploitée après la seconde guerre mondiale , elle fait maintenant partie intégrante du territoire et permet de répondre aux besoins des marchés de travaux publics locaux avec de la grave calcaire et des blocs d’enrochement. Delmonico Dorel est le 4e exploitant de cette belle carrière.

 Avec cette opération, l’entreprise familiale consolide son ancrage territorial, sa position d’acteur économique local majeur de la production de matériaux et renforce le lien étroit tissé avec ses clients et ses équipes.

Proposer de nombreux sites industriels de carrière sur le territoire pour les enlèvements ou les livraisons, et des magasins de matériaux  (GEDIMAT DELMONICO DOREL) permet à l’entreprise d’être proche géographiquement de ses clients et d’apporter une réponse de proximité. L’autre atout est celui de la réactivité, grâce à une flotte de camions en propre, avec des délais de livraison : 24h à 48h dès réception d’une commande ferme.

L’engagement environnemental

Delmonico Dorel Carrières est adhérente à la Charte Environnement des Industries de Carrières. Joachim Boitard précise, concernant les carrières historiques du site : « Nous avons obtenu la note la plus haute, ce qui signifie que non seulement nous respectons ce qui nous est imposé, mais nous allons au-delà des règles qui nous sont imposées, en matière de respect de l’environnement et de la prise en compte du développement durable. »

Carriere Le pouzin Echo Drome Ardeche

Nouveau camion au gaz au port Edouard Herriot de Lyon, ville ZFE

Un porteur tridem au gaz pour DP Granulats à Lyon : respect de l’environnement et solution logistique entre fleuve, chantier et ville

La flotte de camions gaz Delmonico Dorel s’agrandit, avec un nouveau porteur tridem gaz destiné à notre site DP Granulats au Port Lyon Edouard Herriot. Avec une vignette Critair’1, il est en accord avec la ZFE (Zone à Faible Emission) de Lyon établie depuis le 1er janvier 2021. Facilitant les manoeuvres dans les chantiers de la ville, il est aussi en cohérence avec notre approche logistique portuaire et fluviale : une solution logistique globale entre fleuve, chantier et ville, respectueuse de l’environnement.

Pourquoi Delmonico Dorel a fait le choix d'un porteur tridem au gaz

Nous avons équipé notre site DP Granulats au Port de Lyon Edouard Herriot d’un porteur tridem roulant au gaz, le terme « tridem » l’équipement de 3 essieux situées à l’arrière du véhicule, avec un essieu directionnel qui facilite la conduite et les manœuvres pour les chantiers et dans les villes, notamment dans les endroits étroits. De plus, ce porteur 8×4 possède une grande capacité de stockage grâce à un poids à vide relative bas et avec un PTAC (poids total en charge) de 33 tonnes au lieu de 32 tonnes pour les véhicules 4 essieux thermique.

Le choix d’un camion au gaz correspond aux obligations de la zone à faible émission, grâce à un vignette Critair’ 1. De plus, il nous permet de réels avantages :

  • Pas d’émission de particules fines
  • Réduction de 80% des émission de gaz à effet de serre par rapport au diesel
  • 50% d’émission de bruit en moins
  • Sur 5 ans, nous espérons l’équilibre en terme de coûts, investissement compris.

Lyon et la ZFE, Zone à Faible Emission : qu'est-ce que c'est ?

La ZFE de Lyon a été créée le 1er janvier 2021. Une ZFE est un périmètre dans lequel les véhicules anciens et polluant n’ont pas le droit ni de rouler, ni de stationner. C’est une obligation pour les agglomérations les plus polluantes dont Lyon fait partie. Elle a pour objectif d’améliorer la qualité de l’air et donc la santé des habitants et habitantes. 

Depuis, les véhicules avec une vignette Critair’ 4 et 5 n’ont plus le droit ni de stationner ni de circuler à l’intérieur de cette zone qui regroupe la quasi-totalité des arrondissements de Lyon, les secteurs de Villeurbanne, Bron et Vénissieux et l’ensemble de la commune de Caluire et Cuire (soit un large périmètre de 60km). Depuis le 1er janvier 2021, cette interdiction s’étend également aux véhicules avec une vignette Critair’ 3.

Ces restrictions sont appliquées 24h/24h et 7j/7j, elles concernent autant les véhicules utilitaires légers que les poids lourds.  Toutefois, les axes routiers sur le pourtour de ce périmètre sont exclus de la zone afin de permettre aux véhicules non-conformes de contourner la zone d’exclusion.

Focus sur notre activité Logistique portuaire, transport fluvial et recyclage

Nous possédons 3 ports privés, dont un au coeur de Lyon, au port Edouard Herriot, pour apporter une solution aux chantiers au cœur de la ville. 

Tout en apportant des solutions respectueuses de l’environnement, l’objectif est de maîtriser la chaine de bout en bout, pour apporter une réponse complète aux besoins des  : plusieurs bateaux, 3 ports privés sur Lyon, Sablons et Beauchastel, une flotte de 60 camions, des pelles portuaires qui peuvent se déplacer sur les ports publics et privés, des capacités de stockage et une offre de recyclage.

Nos clients : des entreprises du BTP avec les déchets de chantier à évacuer, les acteurs de la revalorisation, les transporteurs logisticiens, industriels : granulats, déchets, terre, bois, ferraille, nous évacuons et transportons les matériaux vrac, de la ville, au fleuve, et jusqu’au recyclage final.   

Delmonico Dorel participe au réaménagement du barrage de Poutes

Barrage de Poutès : heureux comme un saumon dans l'eau

DELMONICO DOREL BETON participe au réaménagement du Barrage de Poutes, pour favoriser la biodiversité (migration des saumons). Le barrage de Poutès fait partie de l’aménagement hydroélectrique de Monistrol d’Allier, situé en Haute-Loire. Des images, un lien vers le reportage France3, et les explications d’ Emmanuelle DESBOS, qui dirige DD BETON

Delmonico Dorel gagne le prix « Coup de cœur »

Les explications d’Emmanuelle Desbos :
« Le barrage de Poutès fait partie de l’aménagement hydroélectrique de Monistrol d’Allier en Haute-Loire. Cette usine exploite à partir de trois barrages une énergie renouvelable, non émettrice de CO2 et sa production représente chaque année l’équivalent deux fois la consommation domestique d’une ville comme le Puy en Velay.

L’objectif du projet Nouveau Poutès : repenser le barrage afin de concilier le respect de la biodiversité (de saumons sauvages de la Loire et de l’Allier), tout en préservant la production d’hydroélectricité.

C’est la Société Demathieu-Bard qui a été retenue début 2020 pour mener à bien ce projet pour EDF.
Après un long travail d’études par notre Labo et nos équipes, le premier gros coulage, a eu lieu le 1er février 2021. 300 m3 livrés à une 1h15 de la centrale, 12 camions en rotations sur des axes étroits et accidentés, 2 pompes de 42 ml et des approvisionnements planifiés à la demie heure près.
Le bétonnage s’est effectué sur une dizaine d’heures sans problème majeur, encore une fois bravo à toute l’équipe ! »

Accédez au reportage France3 du 4 mars 2021

4 nouveaux sites en Drôme-Ardèche pour Delmonico Dorel Carrières

Accord entre Lafarge Holcim et Delmonico Dorel : 4 nouveaux sites intègrent Delmonico Dorel Carrières

Nous avons le plaisir de vous informer que notre Groupe familial Delmonico Dorel a  acquis, le 1er janvier 2021,  4 sites auprès de la Société Lafarge Holcim : le négoce de granulats de Privas, les  3 carrières du Pouzin, de Châteauneuf sur Isère et d’Eurre.

Nous remercions le groupe Lafarge pour sa confiance et nous souhaitons la bienvenue aux 12 collaborateurs de ces sites qui intègrent les équipes Delmonico Dorel.

Avec cette opération, l’entreprise familiale consolide son ancrage territorial, sa position d’acteur économique local majeur de la production de matériaux et renforce le lien étroit tissé avec ses clients et ses équipes.